Blog

breastfeeding-2428378_1920

Ostéopathie Et Allaitement

L’organisation mondial de la santé préconise l’allaitement pour les 6 premiers mois de vie. C’est aussi ce que la majorité des mamans planifient afin de vivre un moment particulier avec leur bébé.

 Parfois la situation n’évolue pas comme on l’avait imaginé. L’allaitement est long, difficile, et le bébé semble jamais être satisfait.

 Sur les unités Périnatales, nous observons que les causes majeures d’un allaitement difficile est l’ouverture insuffisante de la bouche du bébé, et la déglutition qui est inefficace.

 Tout d’abord, il est important d’avoir une prise au sein adéquate, le bébé doit ouvrir la bouche suffisamment grande pour que ses lèvres enveloppent tout l’aréole. Cette position permet d’atteindre les canaux qui sont les réservoirs de lait. Lorsque le bébé n’arrive pas à s’accrocher adéquatement, il y a blessures au niveau des mamelons et c’est ainsi, que ce développe les gerçures.

Donc le bébé doit ouvrir la bouche suffisamment grande pour atteindre les réservoirs de lait, mais la déglutition doit aussi être vigoureuse. Lors de l’allaitement les muscles de la mâchoire et la déglutition doivent travailler plus fort, le lait ne coule pas aussi facilement que lorsque le bébé boit au biberon. Plus le bébé succionne le sein, plus il va engendrer une augmentation de la production laiteuse.

Il arrive parfois que le bébé est bien accroché au sein, mais on ne l’entend pas avaler, ou la succion n’est pas soutenue, ce bébé s’énerve et devient impatient car il n’arrive pas à s’alimenter selon ses besoins.

 Si votre allaitement est difficile, vous pouvez communiquer avec un ostéopathe qui est spécialisé avec les bébés. L’accouchement est souvent difficile pour le bébé, compression au niveau du crâne, et parfois cordon autour du cou; il peut y avoir des tensions importantes qui affectent le bon fonctionnement de l’articulation de la mâchoire, la force de la succion, et la capacité de la déglutition. L’Ostéopathe dégagera les tensions crâniennes, ainsi qu’au niveau du cou.

 Dans les jours qui suivent le traitement, le bébé s’accroche plus facilement au sein, la production de lait augmente, et le bébé est plus calme car il arrive à satisfaire son apport nutritionnel. La maman devient plus rassurée, la production du lait augmente, les gerçures sont en phase de guérison, et enfin la douleur aux mamelons diminues.

 Consultez en Ostéopathie avant de prendre la décision d’arrêter votre allaitement. 

Partager l'article!

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Alexandra Gagnon

Alexandra Gagnon

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *